J’ai eu la chance de participer au Tsechu de Trongsa, au centre du Bhoutan. On dit que c’est le plus vieux d’où sont partis tous les autres.
Mythologie et rituels foisonnents… Le festival commémore l’introduction du bouddhisme par Padma Sambhava appelé ici Guru Rimpoche, au 8ème siècle. Ce sont 3 jours de danses sacrées qui illustrent soit des préceptes moraux soit des moments de la vie de Guru Rinpoche ou autres saints. Beaucoup, comme celle des Têtes Noires, purifient et protège des esprits démoniaques.
C’ est l’occasion de se retrouver en famille et de renforcer le lien social entre tous les villages alentour, plus ou moins éloignés. Les Bhoutanais s’y amusent et des « esprits libres » les divertissent dans une ambiance accueillante où l'humour et la dévotion sont intimement liés.
On porte ses plus beaux habits, tous traditionnels, tissés artisanalement, en soie ou coton.
A la fin de la journée on y fait un peu de commerce pour la plus grande joie des enfants.
Les danses les plus spectaculaires sont les danses des « Chapeaux Noirs ou Shana » et les danses des « Déités Terrifiantes ou Tungam », toutes dans des merveilleux habits brochés très colorés datant du 12ème siècle. Les Tungam portent des masques en bois et des dagues pour terrasser les demi-dieux. Les "Têtes Noires" frappent le petit tambour traditionnel.
On assiste à ces rituels hautement symboliques dans une atmosphère méditative et tranquille au son des trompes tibétaines, des gongs, des cymbales et des litanie des moines.
Trongsa, danse des "Têtes Noires"Trongsa, danse des "Têtes Noires"Trongsa, danse des "Têtes Noires"Trongsa, danse des "Têtes Noires"Trongsa, danse des "Têtes Noires"Trangsa, danse des "Déités Terrifiantes"Trangsa, danse des "Déités Terrifiantes"Trangsa, danse des "Déités Terrifiantes"Trangsa, danse des "Déités Terrifiantes"Trangsa, danse des "Déités Terrifiantes"Trangsa, danse des "Déités Terrifiantes"Trangsa, danse des "Déités Terrifiantes"Trangsa, danse des "Déités Terrifiantes"Trangsa, danse des "Déités Terrifiantes"†Trongsa, "esprit" qui divertit les pélerins. Ici portant  le phallus, symbole de fertilitéTrongsa: trompes tibétainesTrongsa: trompes et cymbales jouées par les moinesTrongsa: trompes tibétainesTrongsa : jeunes moinestrongsa: occasion de rassemblement des villages alentour